Baseline L'abbaye en pratique

L'ABBAYE
EN PRATIQUE

tete savoir vivre

tete-vivre-ensemble

Savoir vivre ensemble

L'Abbaye sera heureuse de vous offrir l'hospitalité pour quelques jours de tranquillité, de travail, de ressourcement ou, peut-être, pour tout simplement cultiver cet art, devenu si rare, de ne rien faire, dans un climat de liberté et de convivialité pour, ensemble, "libérer le meilleur".

Nous appelons cependant votre attention sur certaines restrictions :

  • - L'établissement n'est pas autorisé à accueillir des personnes dont l'état de santé relève d'une structure médicalisée.
  • - Le personnel et les sœurs de la Communauté ne sont pas habilités à apporter leur aide pour les gestes élémentaires de la vie (toilette, repas, déplacement...) ni à préparer ou administrer des médicaments. Le Directeur est mandaté pour l'application de ces dispositions.
  • - Des régimes alimentaires peuvent être proposés en cas de prescription médicale, ou de raisons cultu(r)elles. Il importe de nous en informer avant votre arrivée. En cas de difficulté, l'Abbaye pourra se rapprocher de vous afin de trouver, ensemble, une solution.
  • - Les hôtes s'engagent à détenir une assurance Responsabilité Civile pour tout sinistre susceptible de se produire de leur fait.

L'Abbaye est une communauté qui fait se rapprocher des personnes venues pour des raisons diverses.
Cette mixité n'est possible qu'assortie des règles élémentaires du vivre ensemble.

Ainsi, pour libérer le meilleur :

  • - Il est interdit de fumer dans l'établissement.
  • - Chacun veille à arriver à l'heure dite à table.
  • - Il est demandé d'observer le silence dans les couloirs ainsi que, le soir, dans les cours et jardins.
  • - Il faut veiller à ne pas écouter de musique trop fort dans les chambres.
  • - Il est aussi demandé de ne pas utiliser l'ascenseur après 22h30.

En salle à manger, hormis pour les groupes, l'établissement pratique la règle du plan de table. Il faut accepter de faire du repas l'occasion d'une découvertes de convives par forcément tels qu'on se les était imaginés.

En salle à manger toujours, sauf observation d'un régime dûment mentionné, il est impossible de modifier le menu du jour.

À l'Abbaye, de même, coexistent fraternellement des hommes et des femmes venus d'horizons divers, souvent de religions différentes. Là encore réside le pari de l'hospitalité.