Baseline Rencontre avec l'équipe

RENCONTRE
AVEC L'ÉQUIPE
Une vocation partagée

Tetiere équipe directeur

Tetiere équipe directeur

Le directeur de l'abbaye

Yohan Abiven

Yohann Abiven

est licencié en droit et Docteur en science politique, spécialiste de la socio-histoire du catholicisme français et auteur de plusieurs articles et contributions à des ouvrages.
Producteur du « Billet d'humeur » sur les ondes de RCF, ses fonctions à l'Abbaye l'ont dernièrement appelé à siéger au bureau de l'Union Nationale des Associations de Tourisme de Bretagne. Il a exercé auparavant au sein de l'hebdomadaire Témoignage chrétien puis aux petits frères des Pauvres.

 

 

 

Au service d'un projet

L'Abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer relève certes, « platement », des métiers de l'hôtellerie et de la restauration. Se définit-elle pour autant seulement par l'organisation de plannings, de repas, d'hébergement ? Il faut sans doute que ces tâches soient excellemment accomplies pour que, justement, l'Abbaye soit pleinement une maison d'hospitalité et de bienveillance. Il faut surtout asseoir la Maison sur un projet de croissance en humanité. « Prévenance, discrétion, attention, rappelle une visiteuse. Tout est là pour nous guider en nous laissant une parfaite liberté. » Ou bien encore ce propos rapporté sur le Livre d'or de l'Abbaye : « Ici, il est pris soin du bien-être de celui que l'on reçoit, bien-être dans la réponse à ses besoins quotidiens mais aussi bien-être dans l'espace de silence et de liberté qui lui est proposé. »

Une identité paradoxale

Mais parfois aussi, j'entends des propos plus déconcertés face à une réalité ressentie comme un bien étrange paradoxe au cœur d'un établissement religieux : « Un immense merci et bravo pour le confort que vous offrez à vos hôtes : les chambres sont très confortables, les repas sont délicieux, les lieux, le jardin sont magnifiques... Mais quel dommage que les lieux de prière (chapelle, crypte) soient si vides d'ornementations religieuses. »
Paradoxal... C'est, encore, ce que l'on pourrait penser du projet pastoral auquel l'Abbaye donne résonance. Rien d'une attestation tapageuse et prosélyte,  tout de la conversion discrète de soi par l'accueil étonné de l'autre. Ouvrons un autre des Livres d'or de la Maison, celui bâti par toutes les causeries qu'on y entend. Notre ami Bernard Feillet dirait sans doute volontiers que la mission de l'Abbaye est de faire surgir d'inattendues « étincelles du divin ». Dans ces conditions, l'identité de l'Abbaye serait de... ne pas en avoir, sauf celle de la questionner sans cesse au gré des vicissitudes venues de toutes ces rencontres, des hôtes connus, d'autres un peu moins mais au fond qu'importe.

Une spiritualité nourrie de féconds compagnonnages

Jean Sulivan, Marcel Légaut, Emmanuel Mounier, Michel Tournier... Que de compagnonnages intellectuels et spirituels qui ont conduit en ces lieux au travail de la culture par la foi et de la foi par la culture au point de les débarrasser toutes les deux - et heureusement ! - de leurs horizons de certitudes.
Mais à la fin, tout de même, on se demanderait quelle cohérence il y a à nous remémorer Dietrich Bonhoeffer avant d'adresser une invitation à Mona Ozouf ? Et bien, pour mesurer les sonorités intérieures de leurs paroles, condition indispensable à l'engagement dans le monde ou pour le dire à la manière de Marcel Légaut : « L'engagement est d'un tout autre ordre si, au lieu d'être seulement provoqué du dehors et de tenir seulement son origine et son ardeur de l'adhésion à quelque idéologie ou de quelque puissante pulsion, il a été préparé de loin et s'est développé lentement à mesure que l'on s'est approfondi. L'engagement auquel on se livre alors est la conséquence d'une véritable progression vers sa propre humanité, le fruit mûri d'une recherche d'intériorité peut-être plus ou moins inconsciente mais menée à longueur de temps. »

Des promesses d'humanité

Alimenter durablement l'engagement est aussi une des tâches visées par le programme des propositions de l'Abbaye, son pan militant en quelque sorte. Intériorité et Engagement écrivait encore Légaut. Nos temps sont différemment militants et à partir des réflexions entendues à l'Abbaye, Intériorité et Questionnement serait désormais à écrire. La congrégation de l'Immaculée, en inventant l'Abbaye, a su discerner tous ces signes des temps. Cette diaconie d'une Espérance chahutée par des paysages spirituels et ecclésiaux en profonde mutation, au cœur d'univers sécularisés où les peurs menacent de tout balayer, l'Abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer, voudrait fidèlement et créativement s'en faire promesse.